Zone of the Enders : The 2nd Runner (PS2)

Je fais référence dans ce texte de septembre 2010 au système de notation avec des raisins que j'avais adopté sur un précédent blog.

Retour sur ce jeu que j'ai parcouru cet été. Notez que je lui ai mis un raisin de moins que Bionic Commando PS3. C'était pourtant un divertissement très convenable, bien qu'assez oubliable. Les séquences qui m'ont marqué sont au nombre de deux : l'escorte du robot endommagé de la fille qui nous accompagne et une scène d'action dans les airs où Dingo, le héros, doit descendre une flotte de cinq vaisseaux ennemis gigantesques.

Ces deux scènes vont au bout de leur propos. Pour la première, il s'agissait de faire ressentir au joueur l'attachement de Dingo, l'affection qu'il éprouve pour Ken. Il faut régulièrement revenir la chercher à un niveau plus bas, il faut s'assurer qu'elle ne subisse pas les assauts ennemis et elle est complètement sans défense, incapable de bouger. Une séquence sans points de passage, à réaliser obligatoirement d'une traite, ce qui obligera le joueur à faire vraiment attention à Ken et pour le coup se mettre vraiment dans la peau de Dingo ! Je n'oublierai bien sûr pas de citer la musique qui accompagne ce moment, qui participe beaucoup à l'émotion transmise. Pour moi cette séquence est un modèle de game design utilisé à des fins narratives.

La deuxième séquence, c'est un moment épique, spectaculaire. Là encore, l'absence de points de passage renforce l'intensité de la scène. Grosses explosions, combats dans le ciel et plein d'affrontements. Ça marche bien.

Voilà ce que je retiens de ZOE 2. Est-ce que la différence de notation est méritée avec Bionic Commando ? Est-ce que je renoterais Bionic Commando de la même manière aujourd'hui ? Si j'interroge ma mémoire, je me souviens de décors assez forts, d'une ambiance mélancolique et quelques séquences d'actions qui donnent la chair de poule. Donc oui, j'assume : ZOE 2 m'a moins marqué.

Verdict = ok

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet